Fernand Athos RABIER : un cousin politicien...

Publié le par Véronique

Fernand Athos Rabier, dit Fernand Rabier, est né le 23 Juillet 1855 à Beaugency (45) et décédé le 15 avril 1933 à Paris (75), est un homme politique français.

Député du Loiret (1888-1919)
Maire d'Orléans (1887, 1912-1919)
Sénateur du Loiret (1920-1933)



(source : http://www.geneastar.org/bio.php3?nom=rabier).

Ce fils d'une longue lignée de meuniers de Josnes (Loir-et-Cher) devient avocat et s'inscrit au Barreau d'Orléans, après des études au lycée d'Orléans et à la Faculté de droit de Paris.

À 29 ans, il entre au conseil municipal d'Orléans en mai 1884, puis, à la mort du maire en exercice, Charles Sanglier, il est élu maire le 22 avril 1887. Il ne reste que quelques mois à ce poste, mais c'est le début d'une carrière politique de 45 ans, tout entière consacrée au radical-socialisme.

Il remporte victoire sur victoire lors des consultations législatives pendant 31 ans de suite dans la première circonscription d'Orléans, mandat auquel il ajoutera la Mairie d'Orléans de 1912 à 1919.

A la Chambre des députés, ce proche d'Emile Combes, joue un rôle important : secrétaire de 1889 à 1891 et vice-président de 1906 à 1908 puis en 1914. Lorsque l'affaire Dreyfus enflamme l'opinion et la presse, il considère qu'elle ne regarde que la justice, toutefois, il vote avec les Dreyfusards. Il sera un des rédacteurs de la Loi de 1905 sur la séparation de l'Eglise et de l'Etat.

Ami de l'écrivain Charles Péguy, il contribuera à la diffusion des "Cahiers de la Quinzaine", notamment au sein des établissements d'enseignement.

Il ne sera battu aux législatives qu'en novembre 1919, dans le cadre d'un scrutin proportionnel. Mais il sera aussitôt élu sénateur le 1l Janvier 1920. A nouveau vice-président de la Chambre, il présidera aux élections de Paul Doumer et d'Albert Lebrun(1931 et 1932).

(Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fernand_Rabier).




Publié dans Cousins "célèbres"

Commenter cet article